Smail Kessay 2012

Awal ɣaf ucennay

Les apparences ne sont pas trompeuses :

Smaïl Kessay n’a pas seulement le look d’un jeune chanteur décidé à casser les conventions et les prénotions dans lesquelles est embrigadée la chanson kabyle, mais il incarne cette capacité de passer du tout au tout avec l’aisance de quelqu’un qui veut surprendre.

 

Né à Tizi-Ouzou il y a 33 ans mais habitant au village Houra ( Bouzeguene), ce jeune monstre hybride de la chanson kabyle entame une véritable ascension sur les cimes de la musique.

Son intérêt pour la chanson remonte à son enfance, mais l’envie de faire en sorte que les inspirations musicales se matérialisent, a germé au cours des années de lycée. L’immersion dans le bain artistique se fera naturellement au contact de musiciens locaux.

L’intérêt qu’il porte pour les textes s’est révélé à lui grâce à un amour de jeunesse. Une fille, une histoire, une incompréhension, qui ont donné ce poème :

 

D kem id asfru amenzu         .Tu es mon poème précurseur

D tala id d-ugmeɣ                 .L’inspiratrice de mes vers

Fellam iyuzzel yimru            .Ma muse

Zegreɣ akin i tlisa                .Ma sublimation

 

Errance intrinsèque, vers d’une fragilité, d’une personnalité qui déjà a commence à se fragmenter. Smaïl Kessay tord le coup aux conventions et va vers des influences très hétéroclites en passant par des ramures comme la Country Rock , le Folk, le Jazz, le Gnawi et les musiques du monde. Ainsi des Mark Knopler, Johnny Cash, Norah jones, BBring, jusqu’à des artistes comme Si Moh, chikh Sidi Bemol ou Ideflawen.

Pourquoi il fait de la musique ? Une question qui n’a pas besoin d’être posée à cet artiste auquel cet art s’impose sans rémission, le libérant et nourrissant en lui le vœu et l’amour de l’affranchissement.

« Si j’ai une chose à dire, c’est mon profond lien , mon attache à l’humanisme, l’humanité ou simplement la vie.

 

Les conflits absurdes esquintent le monde. Or il y a un dénominateur commun qui pourrait tous nous rassembler : l’amour. C’est lui qui nous fait aimer, vivre et laisser vivre ».

A propos du paysage musical, il analyse que la production musicale d’aujourd’hui se divise en deux :

- La musique qui fait réfléchir et qui ouvre les portes des sensations et de l’affranchissement.

-Celle qui s’oppose à la première. Elle est sous-tendue par la médiocrité, le matérialisme, la non sincérité. Une musique qu’il faut selon lui combattre par la création…

Sa dernière création incarne cette volonté de muter la chanson kabyle vers un nouveau champ d’exploration.

 

.Source de l'article, Ici.

___________________________________________________________________________________________________

 

.Tajellabt n uḍebsi "Tallit nni"

 

.Izewlen n uḍebsi "Tallit nni"

1.Sawelɣ-am

2.Anaẓur

3.Lila

4.Tagnawt

5.Laxyalat

6.Tallit nni

7.Bubarrak

8.Nnahta

___________________________________________________________________________________________________

.Adlis n isefra n tezlatin, Dag-i.

 

___________________________________________________________________________________________________

.Facebook, Ici.

.Asebter ilmend n Smail Kessay, Dag-i.

___________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________

KESSAY 2014

Nouveau album de smail kessay 

Après « Tallit nni », sortie réussie au printemps 2010, Smail Kessay vient de signer son second album « Abrid n tudert » chez New Music Edition.

Le rockeur est resté sur les mêmes références acoustiques et, pour finaliser les douze titres que comporte le disque, s’est encore entouré d’une pléiade d’artistes de talent : Youva Sid, Samir Sebbane, Karim Branis, Djamel Yakoubi, Zimu… et tant d’autres....

 

L’album dénote clairement les influences rock’ blues et le grand travail acoustique de la bande à Kessay.
Des enveloppes sonores qui renferment des textes simples mais pleins d’images et de poésie, des tableaux d’une société qui se cherche, des scènes de la vie quotidienne, des phénomènes sociaux tels que l’émigration et ses tourments…

 

Brefs, un album d’actualité avec des airs de nostalgie. Aussi, les empreintes des Abranis et de Zimu apportent beaucoup d’élan et d’esprit, et Abrid n tudert prend ainsi tout son sens.


L’on remarque également quelques « traces » de l’album précédent comme ce que devient le « dda Muqran » et le clochard du bord de la mer… Un album à écouter sans modération

Kessai Masensen

 

.Aḍebsi wis sin n Smail KESSAY, yeffeɣ-d ass-a, 28 / 04 / 2014.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

.Extrait de l'album 2014.

Smail KESSAY, Agzul deg uḍebsi 2014

___________________________________________________________________

Tizlit talwit

Smail Kessai, Talwit 2014

___________________________________________________________________

 

Sawelɣ-am

.Sawelɣ-am titbirt
Mači iwakken attefrefreḍ
Sawelɣ-am talwit
Iwakken ɣuṛi ad arseḍ
Taɣli-d tmeddit

Urǧiɣ-kem ayi twanseḍ
Briɣ i targit
Iṭij ar ɣuri semmeḍ

.Sawelɣ-am tayri
Mači iwakken ay teqneḍ
Ḥemlaɣ tilelli
Ur arǧiɣ dg-i attcuddeḍ
Ili-kem d kemmi
Ur ttili am tayeḍ
An faṛes tayri
Di sin ur n ttecceḍ

.Sawelɣ-am asefru
Mači iwakken ad it snedfeḍ
Kkes akukru
Ar tama-w attetḥenceḍ
Ul-im ma yettru
S wawal lxiq ad tekseḍ
Ul-im ma yettru
S wawal lxiq ad tekseḍ

 

.Ssel-as i tezlitt. (Dag-i)

Anaẓur

 

Lḥiɣ-d a rrif n lebḥaṛ
Lxaṭeṛ-iw yexṣeṛ
Lhiɣ-d d lmujat
Ufiɣ-d yiwen weklucaṛ
Yekkat agiṭaṛ
Yeffeɣ-d i tudert

Ay d-tban ɣaf udem-is laɛtab
Ddiban yesɣars-as leǧwab
Yeskaṛ

Ddiban a dda Muqran
Ur iban yaɛṛaq yixef-is i wemdan
Yir ussan id aɣ d-yegran
Nnan-t-id wid iɛeddan
Anef kan

.Talwit di tmurt aḥlili
A snitra anef-iyi
Tessedhayeḍ-iyi
Tarewla axir tigini
Ussan axṛebn-iyi
Yeḍṣa zman fell-i
Tayri di tmurt s tufra
A snitra baṛka
Tessedhayeḍ-iyi
Tarewla ur n-ufi anda ?
Ussan s tazla
Ttemcabin d tirni

Arniɣ-as asefru s ɣuri
Yeslay-as yeḍṣa-d yenna-yi,
Yenna-yi

Ddiban ay meẓyan
Kra kan iffuden iman iwemdan
Ḍṣ-as i tudert, nnan wi s-yeḍṣan
As d-ḍṣen wussan
Anef kan

.Wwiɣ-d abrid medden
Ussan-iw ḥebsen
Ttdeggireɣ-ten
Ttuɣ llan ijeǧǧigen
D tudert aḥlawen
Awi d-yuɣalen

D ameẓyan ad cnuɣ tayri
Ad idireɣ d mmi-s n tlelli
N tlelli

Lebḥaṛ yesmekta-d ulawen nneɣ
Asmi akken in twennes
Di lmuja rezfen laxwaṭeṛ nneɣ
Ars-ed , arse-d ay iḍes

 

.Ssel-as i tezlitt. ( Dag-i )

 

Laxyalat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 .Yendef wul-iw
Lxiq urfan
Isaḥ yeẓṛi-w
Feggeḍn iɣezṛan
.Ay axxam aqdim

D acu d ak yuɣen
Nusad an qqim
Anda llan widen k-izedɣen ?
Ma d-uɣalen ?

.Luɛeɣ temẓi
Yeddurin tasga
Ikufan n wesmekti
Mmaren di lqaɛa
.Tsaḥassef temẓi-w
M-iyi d-wala
Tin ḥemleɣ zik
Teǧǧa-yeɣ narḥa
Tedda di lmuja

.Axxam wer tafat
Lkanun yaxsi
Zedɣent laxyalat
Flen-d iḍelli
.Tamɣaṛt d wemɣaṛ
Tislit, afzim, aggus
Tayuga d wemger
Axellal d ubarnus
Ul-iw fessus.

 

 

Nnahta

 

Yendem wul seg-mi ikem yessen
Yeger-d nnahta
Yura tizlitt nniḍen
Si lɣiba-m yerfa
Imdukal deg-i ḥaren
Acewwiq yebda
Γlin-d deg-i imeṭṭawen
Fell-i zman yeḍṣa
Xas ḥemlaɣ-kem
Xas ɛecqaɣ-kem
Ass-a teskaweḍ-iyi ifadden
Xas cedhaɣ-kem
Ula ay nexdem
La smaḥ a yelli-s n medden


Asmi akken i mlalent wallen
Ul-iw yennejla
Lexwaṭeṛ yidem ṛuḥen
Kecmeɣ di tlufa
Qqleɣ am win yeddrewcen
Zgiɣ di lexla
Agiṭaṛ ger ifassen
Qqaren-as yestufa
Ass-a ṛuḥen,
Γaben futen
Wussan iɣ d-yessemlalen
Xas ḥemleɣ-kem
Ula ay nexdem
La smaḥ a yelli-s n medden


La cennuɣ  (ɣa)f tin iyi-ǧǧan
Ggriɣ-d deg bardan
Ussan n zzhu dayen kfan
A wi d-awen yeḥkan
Nnan-as medden : « Atan
is-yexdem laman »
Ur lliɣ nekk d asekṛan
Tessewḍ-iyi urfan
A yul yensan
Beṛṛa i yetran
Ahbuh anwi di yufan ?
Xas beddel amkan
Tiziri nnan
D taṛfiqt n wid yennuɣnan


Ur tufiḍ id yeqqimen
Seg ul yettewten
Ccah deg-i,di yuɣen
Tenniḍ-d, umneɣ-kem
Ur tufiḍ  id yeqqimen
Seg ul yettewten
Ccah deg-i,di yuɣen
Tenniḍ-d, umneɣ-kem
Sarḥ-as a Muḥ
Keml-as attṛuḥ
Tizlitt ad d ten kfu dayen
Ixuṣ aṛṛuḥ
Kkert an ṛuḥ
Akka id yessi-s n medden

 

.Ssel-as i tezlitt. ( Dag-i )


01. Salwegh-am (Métaphore)

02. Anazur (L'artiste)

03. Lyla

04. Tagnewt (Humeur)

05. Lexyalat (Ombres)

06. Tallit-nni (Nostalgie)

07. Buberak (Confusion)

08. Nnehta (Souffle)

excellent

Excellent,un régal,j'adore !!je vais m'acheter ce cd,du top ce chanteur,bravo.

Bravo! Tanemirt atas!!

Enfin un jeune chanteur de son temps!, c'est un régal !!

Super et merci à notre Lenny

Super et merci à notre Lenny Kravitz Kabyle je te souhaite un belle et longue carrière.

Smail Kessay

S comme super, K comme Kool (branché)
Ton genre est très singulier, ta voix avec un timbre à part : tout tient la route bravo !!!
Tous mes encouragements, Yousah

BRAVO

je pense qu'il a bcp + un coté Dire Straits que Lenny Kravitz..

c'est un bon chanteur, s'il rentre pas dans le vice du business et le commerciale ....... bon vent mon cher .ne change surtout pas...

CD de Samil Kessay

Azul

Je vis à Montreal, où acheter ?

Bravo. Enfin de la bonne

Bravo. Enfin de la bonne musique kabyle
Izem

Categories: 1

0 Replies to “Smail Kessay 2012”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *